Logo du réseau de recherche en santé de la vision Logo du fonds de la recherche du Québec - santé

Modèle de rétinoblastome pour la recherche translationnelle

Description

Au cours de la dernière décennie un des obstacles majeurs à l’expérimentation de nouvelles combinaisons chimio-thérapeutiques du rétinoblastome a été l’absence d’un modèle pré-clinique qui reprend fidèlement la maladie humaine. Notre initiative nationale de recherche collaborative sur le rétinoblastome propose d’élaborer une infrastructure commune. Nous vous proposons un nouveau modèle animal de rétinoblastome chez le lapin. Le modèle de lapin a des avantages sur les modèles de souris: 1) la grande taille de l’œil des lapins, semblable à l’œil humain, permet une injection plus précise des médicaments; 2) Ce modèle peut être utilisé pour évaluer l’efficacité des diverses voies d’administration des médicaments; 3) le modèle de lapin a démontré une apparence similaire du fond d’œil et des caractéristiques pathologiques comparables au rétinoblastome humain, y compris les infiltrations tumorales du vitré.

Impact 

Il s’agit d’une mise en fonction d’une infrastructure pour évaluer des cibles thérapeutiques. De plus, cet instrument de recherche permet d’effectuer une grande variété d’études pharmacocinétiques, pharmacodynamiques et des études de toxicologie pour de nouveaux agents thérapeutiques. Cette infrastructure répond à la préoccupation grandissante des intervenants et des chercheurs en la matière.

Accessibilité

L’infrastructure commune est facilement accessible à tous les membres du RRSV sur demande, y compris aux demandes provenant d’autres secteurs.

Responsable de l’infrastructure

Pierre Hardy, MD, PhD
Hôpital Sainte-Justine

Personne contact

Carmen Gagnon – carmen.gagnon@recherche-ste-justine.qc.ca

Source de financement

Réseau de recherche en santé de la vision

 Photo rétinoblastome - photo 1