Logo du réseau de recherche en santé de la vision Logo du fonds de la recherche du Québec - santé

Base de données d’images rétiniennes chez les malvoyants: Drusen et dégénérescence maculaire liée à l’âge

But

Avec une grande partie des personnes âgées vivant plus longtemps, le nombre d’individus diagnostiqués avec une faible vision augmente. L’utilisation de la tomographie par cohérence optique / Ophtalmoscope laser à balayage (OCT / SLO) pour diagnostiquer une maladie de la rétine est devenue une place commune au cours des 10 dernières années. Mais il n’existe actuellement aucune base de données OCT / SLO pour la vision pathologique. Notre objectif est de développer une base de données clinique sur les individus qui ont des drusen (c.-à-d. Les dépôts de lipides trouvés sous la rétine), ou ont été diagnostiqués avec une dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA), avec des informations sur la modification de la structure de la rétine malade au fil du temps, ainsi que des mesures de la performance fonctionnelle visuelle et cognitive.

Description

Les photographies de Fundus et les analyses de la rétine seront prises en utilisant le même modèle d’Optos OCT / SLO situé dans trois sites d’essai (Centre de réadaptation MAB-Mackay, Clinique de l’optométrie à l’Université de Montréal, et Lighthouse Institute, New York). Pour chaque entrée individuelle dans la base de données, des informations démographiques et de diagnostic seront disponibles. Toutes les images OCT / SLO seront classées selon la norme de l’étude des maladies des yeux liées à l’âge, en plus du nombre et de la taille du drusen, de la gravité de l’atrophie géographique, de la gravité de la marbrure des pigments et de la présence de néovascularisation choroïdale. La topographie de la rétine et les scintigraphes Raster de l’OCT / SLO fourniront un regard transversal sur les rétines affectées. La stabilité de la fixation sera enregistrée à l’aide de la fonction SLO et présente quatre tâches différentes conçues pour reproduire les tâches typiques de la vision quotidienne, chaque tâche pouvant durer 10 secondes. Les tâches sont la fixation croisée, la reconnaissance faciale, la recherche visuelle et la lecture. Ces tâches en plus des scintigraphies de la rétine seront utilisées pour déterminer l’excentricité d’un locus rétinien préféré de la fovea anatomique et peuvent être utilisées comme mesure de résultat pour les interventions cliniques chez les malvoyants.

Impact

La base de données sera disponible pour les professeurs qui forment les praticiens des soins oculaires et les spécialistes de la réadaptation en tant qu’instrument pédagogique. Les élèves pourront se familiariser avec la rétine et une variété de pathologies liées à la DMA avant de commencer à travailler avec les patients. La base de données sera également accessible par les chercheurs intéressés à étudier la DMA de la science de base à l’épidémiologie, afin d’étudier comment drusen et DMA ont une incidence sur la performance fonctionnelle visuelle et cognitive.

Accessibilité

L’infrastructure commune est facilement accessible à tous les membres du réseau sur demande. La base de données sera également accessible en ligne en 2018 (voir http://cvl.concordia.ca pour plus d’informations).

Responsable

Aaron Jonhson, PhD
Département de psychologie
Université Concordia

Personne contact

Aaron Jonhson – aaron.johnson@concordia.ca

Source de financement

Réseau de recherche en santé de la vision