Logo du réseau de recherche en santé de la vision Logo du fonds de la recherche du Québec - santé

Lauréats du Prix Réseau vision 2014-2015

Mawambo, Gaëlle_grand

Gaëlle Mawambo
Étudiante au doctorat, Université de Montréal
Laboratoire: Dr Przemyslaw (Mike) Sapieha

Article: Dejda A, Mawambo G, Cerani A, Miloudi K, Shao Z, Daudelin JF, Boulet S, Oubaha M, Beaudoin F, Akla N, Henriques S, Menard C, Stahl A, Delisle JS, Rezende FA, Labrecque N, Sapieha P. 2014. Neuropilin-1 mediates myeloid cell chemoattraction and influences retinal neuroimmune crosstalk. J Clin Invest. 2014 Nov;124(11):4807-22

Née à Douala au Cameroun, j’ai immigré au Canada en 2008 où j’ai réalisé mes études de baccalauréat en biochimie à l’Université de Montréal. Durant ces études, j’ai effectué deux stages de recherche dans le laboratoire du Dr Christian Baron où j’ai étudié les mécanismes biomoléculaires à la base de la biosynthèse de la sélénocystéine. Après avoir obtenu mon diplôme de baccalauréat spécialisé en Biochimie, j’ai rejoint l’équipe de recherche du Dr Przemyslaw (Mike) Sapieha pour poursuivre mes études supérieures en biochimie.

J’ai grandement contribué à la publication de deux projets fondateurs du laboratoire du Dr Przemyslaw (Mike) Sapieha. La première étude (Binet F, Mawambo G, et al. Cell Metabolism 17, 353–371, 2013) démontrait la capacité de la molécule de guidage axonal, nétrine-1, à induire la sécrétion du facteur pro-angiogénique VEGF (Vascular Endothelial Growth Factor) par les macrophages cérébraux ou microglies, conduisant ainsi à une revascularisation réparatrice de la rétine ischémique dans le contexte de la rétinopathie proliférative, principal cause de la cécité dans les pays industrialisés. Toujours dans la même pathologie, nous avons récemment publié, dans une deuxième étude (Dejda A & Mawambo G, et al. The journal of Clinical Investigation, 2014), l’impact du récepteur Neuropilline-1(Nrp1). Dans cette étude où je suis co-premier auteur, nous démontrons l’implication de Nrp1 dans la chimiotaxie d’une population de phagocytes mononucléaires et leur accumulation dans les maladies néovasculaires rétiniennes, ce qui participe à la progression de la pathologie.

J’ai effectué un passage direct de la maîtrise au doctorat dans le département de Biochimie de l’Université de Montréal, et j’étudie présentement le rôle de Nrp1 dans l’immunité innée en utilisant le modèle murin d’infection par la bactérie Listeria monocytogenes.

 *    *    *

 

Gauvin, Mathieu_grand

Mathieu Gauvin
Étudiant au doctorat, Université McGill
Laboratoire: Pierre Lachapelle et Jean-Marc Lina

Article: Gauvin M, Jean-Marc Lina and Pierre Lachapelle. 2014. Advance in ERG analysis: from peak time and amplitude to frequency, power and energy. Biomed Res Int. 2014;2014:246096. Status: Published; Online.

Mathieu Gauvin a obtenu son baccalauréat en génie électrique en se spécialisant dans le domaine biomédical. Tout en poursuivant son baccalauréat à l’École de technologie supérieure, il était déjà activement impliqué dans plusieurs projets de recherche biomédicale: pour le Centre de Recherche en Neurospychologie et Cognition (CERNEC) travaillant sur le recalage d’images IRM et EEG; pour l’Institut Neurologique de Montréal (MNI) à travailler sur la localisation mathématique de pointes épileptiques; et pour l’Institut de recherche du CUSM à travailler sur des stratégies mathématiques novatrices pour étudier l’électrorétinogramme (ERG) sous la supervision du Dr Pierre Lachapelle et du Dr Jean-Marc Lina .

Le dernier projet a cristallisé son désir de poursuivre ses recherches au niveau des études supérieures dans le programme intégré en neurosciences à l’Université McGill, où il a reçu une bourse de recrutement du Réseau Vision. Il est maintenant étudiant au doctorat (passage direct au doctorat en 2013) dans le laboratoire du Dr Lachapelle et il est cosupervisé par le Dr Jean-Marc Lina. Son projet applique des outils mathématiques de pointe pour l’analyse du signal ERG et répond à une question importante: est-ce que les approches analytiques avancées peuvent révéler des informations supplémentaires utiles dans les enregistrements ERG? Le projet de thèse de Mathieu suggère que les analyses temps-fréquence pourraient significativement améliorer l’utilité de l’ERG dans la recherche de base et en cliniques en fournissant davantage de descripteurs utiles et reproductibles.

Mathieu est actuellement financé par une bourse de recherche de doctorat du Fonds de recherche du Québec – Santé (FRQS) et a reçu deux bourses d’excellence du programme intégré en neurosciences. Son travail a été présenté dans de nombreuses conférences scientifiques et symposiums internationaux où il a reçu plusieurs prix, dont le prestigieux prix d’Eberhard Dodt donné par la société internationale pour l’électrophysiologie clinique de la vision (ISCEV).

Enfin, Mathieu est passionné par la science depuis son enfance et son rêve est d’être un professeur universitaire. Il souhaite spécifiquement être engagé dans des projets de recherche qui favorisent la création de nouvelles connaissances, de méthodes et de produits et de gérer ces projets en tant que chercheur principal.

 *    *    *

 

Zhou_307p

Zhou Jiawei
Post-doctorant, Université McGill
Laboratoire: Dr Robert F. Hess

Article: Jiawei Zhou, Alexandre Reynaud, Robert F. Hess. 2014. Real-time modulation of perceptual eye dominance in humans. Proc Biol Sci. 2014 Nov 22;281

Le Dr. Jiawei Zhou, né en décembre 1985 à Huaibei, Anhui, Chine, occupe actuellement une position de post-doctorant au département d’ophtalmologie de l’Université McGill. Il a effectué ses études à l’Université des Sciences et Technologies de Chine et a obtenu un diplôme de baccalauréat en biologie en juillet 2006 et un doctorat de biophysique en juillet 2011 sous la supervision du Dr. Yifeng Zhou. En septembre 2011, il a rejoint le laboratoire du Dr. Robert Hess à l’unité McGill Recherches Visuelles en tant que post-doctorant. Il est actuellement financé par une bourse de recherche de l’IR-CUSM afin d’étudier le rôle de la manipulation à court-terme de l’entrée visuelle dans la modulation de la plasticité visuelle chez l’adulte.

 Ses principaux axes de recherche incluent le déficit visuel d’amblyopie, la vision binoculaire et la plasticité visuelle. Il a publié 18 articles de recherche dans des journaux scientifiques à comité de lecture dont Proceedings of the Royal Society B: Biological Sciences, Scientific Reports, Investigative Ophthalmology & Visual Science, Journal of Vision et Plos One. Il a également officié en tant que rapporteur scientifique pour plusieurs journaux dont Journal of Modern Optics, Perception, Clinical Ophthalmology et Psychology & Neuroscience.